Pourquoi écrire ?

Pourquoi pas ?

Honnêtement, sans prendre le temps d’y réfléchir, la réponse qui me vient est assez évidente : parce que ça fait du bien. Ni plus ni moins. A mes yeux, c’est tellement plus qu’un simple passe temps. C’est une passion enivrante qui me définit en tant que personne. Pour moi, écrire ne se résume pas à poser des mots les uns derrière les autres qui forment des phrases. C’est une façon d’exister. La seule façon que je connaisse. Elle donne un sens à ma vie, à tout ce que je fais, dis ou pense. Je ne peux pas m’en passer comme certains loisirs que je pratique car l’écriture est ma raison d’être.

Je la côtoie depuis ma tendre enfance. A cette époque, je suis plus portée sur les poèmes que les histoires, très sensible à ce genre littéraire.Principalement pour ses rimes de toute beauté qui percutent mon âme. Elles me permettent d’exprimer mes sentiments et d’appréhender le monde de mon point de vue d’enfant. J’écris sur les animaux, les membres de ma famille, les voyages que nous faisons ensemble, les personnes disparues qui me manquent, les journées que je vis, les individus que je rencontre, les impressions que j’en garde. C’est un plaisir quotidien qui devient, au fil du temps, une source de bien-être infinie.

Encore aujourd’hui, ma plume est fortement influencée par la poésie. Quand je relis mon texte à voix haute, je dois sentir qu’il me parle. Peu importe s’il décrit les murs d’un appartement ou matérialise la peur d’un personnage. Je veux sentir le poids de ses mots lorsque je les prononce.

De façon générale, j’ai toujours préféré l’écriture à la lecture. Inventer des histoires plutôt que les découvrir. Parce qu’alors, tout est possible. J’ai le contrôle absolu sur ce qui se passe. Les seules limites qui existent sont celles de mon imagination. Je peux mener plusieurs vies à la fois, au sein de l’esprit de plusieurs personnes, dans plusieurs lieux différents. Les réalités se croisent au cœur de l’espace temps et je suis au milieu, spectatrice, figurante, actrice, metteuse en scène. Je monte ma propre pièce de théâtre afin d’expérimenter ces parties de moi qui résonnent en écho. Comme des projections d’un film que je vois dans ma tête.

Ecrire c’est laisser une trace de son passage, un souvenir de soi qui ne s’efface pas. Ecrire c’est façonner le monde de ses mains, échapper à la fatalité. Ecrire c’est avoir la parole et s’exprimer sans craindre de la perdre. Ecrire c’est partager avec les autres et se dévoiler. Ecrire c’est voyager au-delà des étoiles, créer ce qui n’existe pas encore. Ecrire c’est vivre ses rêves et ne jamais cesser d’en avoir. Ecrire c’est ressentir des émotions intenses et les communiquer. Ecrire c’est apprendre au fil de son parcours et s’imprégner de ses expériences. Ecrire c’est danser jusqu’à l’aube et recommencer la nuit d’après. Parce qu’au fond, écrire, c’est tout simplement respirer lorsqu’on n’en peut plus de retenir son souffle.

© crédit photo: megane lopez

Publicités

3 réflexions sur “Pourquoi écrire ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s