Marvel’s The Punisher

La récidive Netflix, vous connaissez ? Non, vraiment ? Alors, c’est très simple, tu commences à regarder le premier épisode d’une série après avoir bien mangé, tranquillement installé(e) sur ton canapé. Puis, petit(e) innocent(e) que tu es, tu penses naïvement être en mesure d’éteindre après celui-ci parce que c’est plus raisonnable voyons. Sauf que non ! Tu as envie de voir la suite, forcément, c’est tellement bien. Alors tu visionnes un épisode supplémentaire, ainsi de suite avant de réaliser qu’il est tard, vraiment très tard. Hélas, tu es fichu(e) parce que tu es tellement à fond dans le show que même si tu décides (durant un bref moment de lucidité) de te coucher, tu n’arrives pas à trouver le sommeil, bien trop obsédé(e) par les récents événements que tu viens de voir sur ton écran. C’est ainsi que tu récidives encore et encore, passant des nuits blanches à dévorer, au final, une saison entière de Netflix ! Voilà un bref résumé de mon ressenti vis-à-vis de cette superbe série que je vais tout de suite vous présenter (attention aux spoilers)…

450219crédit photo : allociné

Résumé : L’intrigue se déroule en plein coeur de New-York avec un personnage emblématique de l’univers de Marvel, Frank Castle aussi connu sous le nom du Punisher. En effet, il incarne le symbole de la vengeance, ayant lui-même traqué et exécuté tous les individus responsables de la mort de sa femme et ses enfants. Nous le retrouvons quelques mois après sa vendetta, toujours hanté par les pertes qui l’accablent, sans se douter qu’il va replonger dans les profondeurs de son passé pour venir à bout d’un complot criminel.

Critique : De la bombe ! Commençons par saluer la performance de Jon Bernthal qui donne à la série, une substance inégalable. Il incarne tellement bien le personnage, c’est tout simplement impossible d’imaginer une seule seconde que le rôle n’ait pas été écrit pour lui. Non seulement il impose par sa démarche, sa stature et son regard mais en plus, il est capable d’émouvoir, d’amuser et de toucher en une fraction de secondes. Je ne peux que saluer son travail ! Par ailleurs, il faut dire que tout est mis en oeuvre pour donner de la consistance et de la cohérence à son caractère. Comme par exemple les différentes musiques qui accompagnent ses combats violents, qui soulignent ses yeux larmoyants et soutiennent son corps troué de balles. Il y a une telle puissance émanant des morceaux choisis, parfois j’ai eu l’impression de faire un retour dans l’ambiance du jeu Hellblade : Senua’s Sacrifice.

Puis ce rythme étourdissant, comment faire pour ne pas visionner la saison à vitesse grand V ? Je n’ai malheureusement pas trouvé la réponse, ayant avalé les épisodes les uns après les autres, complètement prise dans l’intrigue. J’ai adoré l’enchaînement des événements qui ne laissent que peu de répit, juste de quoi souffler un coup avant de repartir. C’est aussi ce qui fait la réussite de cette série, d’un côté l’envie d’arriver au bout de l’aventure et de l’autre, l’espoir de ne jamais y parvenir.

Aussi, j’ai beaucoup apprécié la façon de poser l’intrigue, d’aborder l’histoire du Punisher, d’exposer le drame de sa vie. Surtout que son passage dans Daredevil remonte à un petit moment alors un récapitulatif, c’est toujours bon à prendre. Cela permet également de présenter le protagoniste et son passif de justicier aux personnes ne le connaissant pas forcément. De plus, j’ai beaucoup apprécié les différents personnages de la série, même Karen Page dont je ne suis -habituellement- pas une grande fan. Cette fois-ci, j’espérais vraiment la retrouver à chaque épisode pour exploiter sa relation avec Franck Castle, qui mérite bien plus qu’un simple baiser chaste, hein ?! Ils sont à la fois si opposés et complémentaires, je trouve qu’il y a matière à développer leur lien si particulier.

Citation : Je crois que c’est ça le truc, ce qui est le plus dur là-dedans… le silence. Le silence quand il n’y a plus de coups de feu. C’est assourdissant ? Comment on fait pour vivre dans ce silence ?

Sur ces belles paroles, je vous souhaite une bonne soirée.

crédit photo : allociné

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s