La Dramaturge

Aujourd’hui je souhaite vous parler du premier roman d’une amie dont vous connaissez peut-être le blog Pause Earl Grey. Je suis incroyablement fière d’elle et naturellement j’ai fait l’acquisition de son ouvrage en version e-book. Habituellement, je préfère regarder des séries télévisées historiques plutôt que de plonger dans un livre d’époque. Pourquoi ? À cause de l’abondance de détails qui ont pour but de situer le lecteur dans le contexte mais qui ensevelissent bien souvent l’histoire sous leurs poids. Ce n’est pas le cas de cet ouvrage, loin de là, qui me réconcilie définitivement avec ce genre. Alors laissez moi vous présenter ce petit bijou sans plus attendre. 

La dramaturge

Auteur : Gaëlle Magnier

Résumé : Dans le Londres victorien se cotoient deux êtres que tout oppose… Et pourtant. Aidan Taylor rêve d’écriture et de théâtre. Son ambition ? Devenir dramaturge. Mais sa condition de femme constitue un réel obstacle face aux directeurs qu’elle sollicite pour produire sa pièce. Prête à tout pour vivre son rêve, elle n’hésite pas à sauter le pas et à troquer ses robes contre un pantalon et une redingote, dans le but d’être traitée de manière équitable. Dorian Swanson est, quant à lui, un jeune dandy mélancolique poursuivi par ses propres démons. Sa dernière chance ? Prendre la direction du théâtre familial afin de prouver ses capacités à son père. Entre aspirations et provocations, Aidan et Dorian vont devoir faire face aux caractères affirmés des comédiens de la troupe de l’Orpheus et aux conséquences de leurs agissements. Aidan saura-t-elle choisir entre la passion et l’ambition

Critique : J’ai adoré, sincèrement. Dès les premières pages, nous nous retrouvons immergé(e)s dans les différentes facettes du Londres Victorien à travers deux personnages clefs. D’un côté, il y a la téméraire Aidan prête à tout pour réaliser son rêve et de l’autre il y a le désinvolte Dorian prêt à tout pour échapper à l’ennui de sa vie d’aristocrate. Un duo aussi opposé que complémentaire puisqu’ils partagent un goût prononcé pour l’art, chacun à sa manière. Gaëlle Magnier maîtrise très bien son sujet, sachant parfaitement comment nous séduire. Elle possède cette faculté spéciale de nous transporter au sein d’une autre époque sans nous perdre par la même occasion, usant d’une alternance adéquate – pour ne pas dire un dosage savant – entre décor et action qui permet à l’intrigue d’avancer au sein d’un contexte particulier. Telle une artiste avec sa toile, l’auteure peint son tableau avec brio.

Ainsi, les chapitres s’enchaînent naturellement, les pages se dévorent toutes seules, propulsées par l’envie grandissante de découvrir le fin mot de cette idylle naissante. Parce que la romance entre Aidan et Dorian est assez prévisible, il faut bien le reconnaître mais cela n’est absolument pas gênant en soi. Pour ma part, j’ai beaucoup aimé la façon dont elle se construit au fil du temps, notamment par le biais de scènes drôles et poignantes à la fois. De plus, je trouve que les autres personnages représentent des éléments importants du livre puisqu’ils influencent le cours de l’histoire et lui apportent davantage de consistance. L’auteure parvient également à nous charmer avec sa plume fluide et percutante qui fait son effet jusqu’au bout. En somme, autant d’éléments qui rendent la lecture appétissante. A mes yeux, La Dramaturge marque le début prometteur de la carrière d’une auteure plus que talentueuse !

Citation : Elle voulait être quelqu’un, ne pas être considérée comme « la fille de », « la sœur de » ou « la femme de ». Aujourd’hui, elle se disait que cet obstacle, être une femme, n’en serait pas un, jamais. Quoi qu’elle choisisse de faire : se marier, reprendre la boutique de son père, simplement y travailler ou faire autre chose. Elle était convaincue qu’elle parviendrait à ses fins, à avoir la vie qu’elle aurait choisie elle-même.

J’espère que cet article vous aura plu et donné envie de dévorer cet ouvrage disponible sur Amazon et la Fnac mais également chez les libraires. Moi il me tarde d’ores et déjà de découvrir le prochain manuscrit de Gaëlle Magnier ! En plus, j’ai trouvé cela super de pouvoir lire sur mon portable, je pense que je vais acheter de plus en plus d’e-books à l’avenir.

crédit photo : megane lopez.

Publicités

2 réflexions sur “La Dramaturge

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s