Le carrousel de papier

Ce n’est pas un titre parfait pour une histoire ? Personnellement, il m’emballe beaucoup. Il en émane quelque chose de très poétique, presque nostalgique, rappelant notre enfance passée. En tout cas, ça donne envie d’en savoir plus. Figurez-vous que c’est bel et bien le nom d’un ouvrage mais il n’est pas destiné à son utilisation ordinaire. En effet, aujourd’hui nous allons parler des livres que nous ne lisons pas. Et plus précisément, des oeuvres de Valérie Trabac. Une artiste talentueuse dont l’imagination donne naissance à de petites merveilles que vous pouvez découvrir sans plus attendre sur son site personnel : https://creationsdecharlie.wordpress.com. Alors concrètement, qu’est-ce qui rend son travail aussi impressionnant et incroyable ? Je vous le présente tout de suite.

Ces bouquins dont plus personne ne veut, elle les récupère pour leur donner une deuxième chance, une nouvelle fonction, un souffle de vie. Entre ses mains, ils renaissent page par page pour raconter une histoire inédite. Une histoire que les yeux sont invités à découvrir et interpréter selon leur bon vouloir. Une histoire que chacun ressentira d’une façon particulière. Il n’y aura aucun mot à lire, aucune intrigue à suivre, juste un sentiment à ressentir. Ainsi, la créatrice laisse son empreinte sur les motifs des dessins réalisés. La précision des détails révèle le temps passé à sculpter le papier comme un maître d’art qui met tout son coeur à l’oeuvre. Il donne une part de soi, offre une vision de son univers et un voyage au sein de son esprit. C’est ce que fait Valérie chaque fois qu’un livre arrive entre ses mains, il ne le sait pas encore mais c’est le début de sa résurrection.

photo 1

Quand je suis tombée sur la photographie présentant le carrousel de papier, j’ai eu un énorme coup de foudre parce qu’il me rappelle ces tours de manège avec mes petites cousines. Nos éclats de rire et nos maux de ventre à trop tourner, une sorte de bonheur à l’état pur qui donne le tournis. Alors je me suis dit, un jour je finirai par le commander pour l’entreposer sur mon bureau. Et chaque fois que je le regarderai, je penserai à ces moments de joie. C’est le cas, je peux vous l’assurer. Mes doigts effleurent les pages pour le faire bouger comme le carrousel de la place piétonne en marche et je me sens bien rien qu’à l’observer. C’est beau qu’un objet puisse insuffler autant de bien-être par sa simple présence, sa simple existence. Rappeler les jours d’antan, évoquer un magnifique instant. C’est le mélange du passé et du présent.

Pour finir cette petite présentation, je dois vous avouer que je suis très sensible aux créations réalisées par des artistes parce qu’elles font toujours appel à ce qu’il y a de plus profond en eux. Elles sont toutes uniques, mêmes reproduites, c’est ce qui les rend aussi magiques. Une page plus cornée qu’une autre, un motif plus petit que le précédent. Chacune possède sa particularité. Et il n’y aura aucun carrousel de papier identique. C’est le petit plus du travail réalisé main, de la combinaison de l’imagination au du talent, sans oublier de mentionner la beauté du geste : la renaissance d’un objet. Ces bouquins dont plus personne ne veut, Valerie vous donne envie de les adopter, de les ramener chez vous, de les offrir à vos proches. De montrer au monde entier qu’ils ont encore de quoi vous éblouir même quand ils semblent dépasser. Qu’ils auront toujours une âme même si elle n’est que papier…

crédit photo : megane lopez.

 

Publicités

2 réflexions sur “Le carrousel de papier

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s