OH MY GOD

Je viens de visionner l’épisode final de Sense8… honnêtement je n’arrive pas à réaliser que la série soit définitivement terminée parce que j’ai l’impression, d’une certaine façon, qu’elle occupera toujours une place dans mon coeur. Je suis si triste qu’elle s’achève parce que j’aurai voulu passer plus de temps avec Riley, Sun, Kala, Nomi, Lito, Wolfgang, Capheus et Will. Pourtant, je suis si heureuse car ils ont finalement eu le dénouement qu’ils méritaient. Quel dénouement ! Je ne sais pas si je vais trouver les mots justes pour rendre hommage à ce magnifique chef d’oeuvre mais j’essayerai du mieux que je peux tout au long de cet article. Toutefois, avant de poursuivre la lecture je vous conseille de mettre cette chanson en route parce que dès que je l’entends à la radio, je pense instantanément à eux… alors pensons à eux ensemble.

tumblr_pa0w98SzFo1rq49qyo9_540tumblr_pa0f9xUy7g1rq49qyo3_540

Que dire de cet épisode final si ce n’est merci ? Merci d’avoir donné un aboutissement digne de ce nom à ce show. Un aboutissement de 2 heures, 31 minutes et 39 secondes parfaites car elles ont permis de clôturer la série en beauté. A commencer par l’intrigue, demeurée inachevée à la fin de la saison 2. Dès les premières minutes, nous en apprenons plus sur la mystérieuse organisation nommée BPO avec des explications supplémentaires et nécessaires qui permettent d’avoir une vue d’ensemble de son fonctionnement, son objectif et son ampleur. C’est vraiment dommage de n’avoir pu exploiter le plan machiavélique de Whispers mais l’idée demeure intéressante: voyager d’un corps à un autre par le biais de la conscience, c’est fabuleux. Néanmoins, je suis ravie que ce soit Jonas en personne qui mette un terme à ce programme. J’étais certaine qu’il aiderait l’équipe malgré son comportement parfois douteux !

Et quelle équipe ma parole ! Je suis encore euphorique d’avoir retrouver tous les sensates réunis pour sauver l’un des leurs et détruire l’ennemi. J’ai apprécié de les voir échanger des moments de pure complicité qui lient humour, joie et chagrin. En plus, il y a une évolution notable de leur connexion, notamment visible lors de l’attaque du Forcella à Naples. Tout le monde sait tirer sans le moindre problème ! Par ailleurs, c’est vraiment différent de les voir dans la même réalité que de les croiser dans celle d’un tel ou d’un tel. Il y a quelque chose d’authentique qui en émane. Puis c’est assez drôle de constater qu’ils n’ont pas besoin de parler pour se comprendre -puisqu’ils sont connectés les uns aux autres- mais qu’ils font quand même l’effort d’expliquer à leurs compères (pauvres homo-sapiens) ce qui se passe dans leurs têtes comme le montrent les premières scènes.

Et justement, j’ai trouvé cela très beau de voir à quel point leurs partenaires sont loyaux et dévoués, prêts à les suivre jusqu’au bout du monde peu importe les dangers. C’est l’essence de la série, l’amourIls ont tous trouvé l’amour ! Kala et Wolfgang finissent même par se rencontrer véritablement, après trois années interminables à se courir après. Je m’attendais à quelque chose d’explosif pour marquer ce moment et finalement, j’ai apprécié qu’il s’effectue en douceur, qu’elle ne sache pas vraiment comment gérer la situation avec son mari. Ça fait un nouveau trio qui fonctionne à sa façon, j’aime ! De plus, avoir réussi à intégrer tous les personnages et organisations comme Bodhi, l’Archipel, M. Hoy, Felix, Diego, Bug, ainsi que le cercle de Lila et Angela (j’en oublie probablement d’autres) rend cet épisode encore plus dense et complet. C’est un détail qui participe grandement à faire de cet épisode un épisode final haut en couleur !

Puis il se termine avec une cérémonie très attendue, le mariage de Nomi et Amanita qui clôture parfaitement le spectacle. N’oublions pas de soulever un point important : il se déroule à Paris, en France ! C’est vraiment la cerise sur le gâteau, quel hommage plus magnifique que celui-ci ? Je ne sais pas si c’était intentionnel, il paraît que le tournage à la capitale était prévu dans les saisons à venir mais en tout cas, tourner la dernière scène chez nous… pouah je suis aux anges. Après avoir voyagé dans des endroits plus splendides et incroyables les uns que les autres, ça fait toujours du bien de rentrer chez soi. Ainsi, je ramène Sense8 chez moi, quelque part dans mes pensées où j’entendrai toujours résonner les notes de cette chanson d’amour qui aura durer trois ans… trois ans de rêve éveillé.

Citation : Dans l’inconnu, nous trouvons l’espoir. […] Pour moi, ce mariage est une preuve. Une preuve que toutes nos différences et toutes les forces qui tentent de nous diviser ne seront jamais de taille contre le pouvoir de l’amour qui nous unit.

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s